Utiliser Microsoft Word via PowerShell

PowerShell_Word_ban

Il n’y a pas que le VB dans la vie ! 🙂

Si vous avez besoin de réaliser des rapports plus ou moins automatiques en PowerShell, il se pourrait que cet article vous intéresse. Nous allons en effet voir comment utiliser Microsoft Word via PowerShell.

Avant d’aller plus loin, sachez qu’il ne s’agit pas de faire du Word sans passer par Word mais bien de contrôler certains comportements de Word via des commandes PowerShell. Ce type d’actions n’est donc pas transparent pour l’utilisateur puisque Word se lancera et fonctionnera de la même façon que si vous l’exécutiez manuellement. Simplement tout se déroulera de manière automatique sans que vous ayez à appuyer sur une touche du clavier ou utiliser votre souris !

Etape 1 – Lancer Word en PowerShell et créer un nouveau document vierge

Pour démarrer Microsoft Word, vous pouvez procéder comme suit :


$word = New-Object -ComObject "Word.Application"

$word.Visible = $True

$doc = $word.documents.add()

Jusque là, le principe est très similaire à la façon dont nous avions déjà utiliser Microsoft Excel via PowerShell.

Les quelques lignes ci-dessus vous permettent de démarrer Microsoft Word, de le rendre visible (sinon il n’apparaît que dans les processus, mais aucun fenêtre n’est visible), puis de créer un nouveau document vide, bref, une feuille blanche.

Etape 2 – Insertion de données dans Word


$doc.content.text = "Computer report"

$doc.content.insertparagraphafter()

$doc.Paragraphs.item(2).range.text = "Computer name : " + $env:computername

La première ligne vous permet de commencer à écrire des données dans votre document Word.

Chaque document Word est composé de plusieurs paragraphes, vous devez donc créer ces paragraphes pour pouvoir écrire à l’intérieur de chacun.

J’insère donc un paragraphe après la mention “Computer Report” puis dans mon second paragraphe, le numéro 2, je récupère et affiche le nom de l’ordinateur sur lequel s’exécute le script.

Vous devriez avoir quelque-chose qui ressemble à cela :

Ecrire_Word_Via_PowerShell

Etape 3 – Modifier la police d’écriture, la taille…

Bien évidemment, le sujet est vaste avant de pouvoir transcrire chaque fonctionnalités de Microsoft Word en PowerShell… Mais voyons déjà comment nous pouvons modifier en quelques lignes l’apparence de notre document Word.


$doc.Paragraphs.item(2).range.font.name = "Calibri"

$doc.Paragraphs.item(2).range.font.size = 11

$doc.Paragraphs.item(2).range.font.Italic=$True

$doc.Paragraphs.item(2).range.font.Bold=$True

Ces quelques lignes, nous permettent de choisir la police d’écriture mais aussi sa taille et éventuellement mettre l’ensemble d’un paragraphe en italique ou en gras.

Pour aller plus loin, vous pouvez consulter cet article.

Etape 4 – Enregistrement de votre fichier

Une fois que les commandes PowerShell ont terminé de créer votre document, vous pourriez bien entendu reprendre la main sur le fichier pour l’enregistrer à l’endroit que vous souhaitez… Mais cela ne serait plus automatique et surtout, si vous générez plusieurs fichiers, cela pourrait vite s’avérer pénible comme opération.

Pour enregistrer votre document, vous pouvez procéder comme suit :


$doc.SaveAs("C:\Users\Thibault\Desktop\Computer_Report.docx")

$doc.close()

$word.Quit()

Ces 3 lignes vont respectivement sauvegarder votre fichier sur le Bureau (attention, la ligne est configuré pour mon d’utilisateur), puis fermer le fichier Word courant et enfin quitter l’application Word.

Conclusion et téléchargement

Vous devriez maintenant avoir une bonne base pour contrôler assez facilement Microsoft Word via PowerShell… Vous vous en doutez les possibilités sont vastes au vue des possibilités offertes par les 2 produits (PowerShell, Excel). A noter que dans mon cas, j’ai effectué les tests avec MS Word 2013 mais il n’y a pas de raison que ça pose des soucis sur la version 2010.

Ecrire_Word_Via_PowerShell_2

Comme d’habitude, vous trouverez ci-dessous en libre téléchargement un exemple de script qui récupère la configuration de votre poste dans un fichier Word :

  • Script – Lancement de Word et récupération de la configuration de la machine (téléchargeable ici : LaunchWord)
  • L’ensemble est également disponible sur GitHub.

Plus d’informations sur la communauté française numéro 1 en PowerShell en suivant ce lien.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! 🙂