Installation et utilisation de Windows Sandbox

Depuis mai 2019 sachez que la dernière version de Windows 10 intègre désormais un composant appelé Windows Sandbox.

N’avez-vous jamais eu besoin de tester un fichier ou une application après l’avoir téléchargé sur Internet ? Alors oui, vous pourriez installer VMware WorkStation, Hyper-V ou Oracle VirtualBox et peut-être avez-vous déjà l’habitude d’avoir toujours une VM à disposition avec un snapshot prêt à l’emploi…

Windows Sandbox vous permet d’installer un logiciel ou d’ouvrir un fichier dans un environnement temporaire et complètement isolé.

Vous pouvez donc installer et utiliser des logiciels non-fiables sans crainte de conséquences pour votre environnement personnel. Tout logiciel installé dans la bac à sable ne peut en effet pas impacter votre machine. De plus, votre Sandbox sera automatiquement réinitialisée à sa fermeture.

Prérequis pour Windows Sanbox

Afin de pouvoir installer et utiliser ce composant vous devez disposer d’un ordinateur compatible avec la virtualisation (vPro, etc.). Cette fonctionnalité est désormais très courante à la fois pour les portables et ordinateurs fixes. Bien souvent, cela s’active depuis votre interface BIOS/UEFI.

Vous pouvez le vérifier de plusieurs façons mais le plus simple est encore d’ouvrir le gestionnaire de tâches. Dans l’onglet Performance, vérifiez que la partie Virtualization est bien Activée (Enabled).

Gestionnaire de tâches Windows
Gestionnaire de tâches Windows

Enfin, vous devez disposer au minimum de la version 1903 de Windows 10 – qui est sortie en Mai 2019 ainsi que d’une version Professional. Le composant n’est en effet pas disponible sur la version Home / Famille de Windows.

Installation de Windows Sandbox

Si vous avez respecté les quelques conditions précédentes, pour l’installation il vous suffit de vous rendre dans le panneau de configuration pour ajouter une nouvelle fonctionnalité Windows.

Windows Sandbox - Add a feature
Windows Sandbox – Add the feature

Cochez simplement l’option Windows Sandbox.

Démarrage de Windows Sandbox

Une fois l’application installée, il vous suffit de démarrer l’application Windows Sandbox en cherchant le nouveau raccourci dans votre menu Démarrer.

Rien de particulier, vous verrez que c’est très intuitif. Cela se présente comme une machine virtuelle et vous pourrez effectuer des copiés-collés entre votre machine hôte et la VM.

La configuration par défaut dans mon cas semble être une VM de 8 vCPU et 4 Go de RAM. Mais j’imagine que cela dépend de la configuration disponible sur la machine hôte.

Windows Sandbox – Main window

Installez ou ouvrez tous les documents que vous souhaitez tester. Cela fonctionne comme un ordinateur classique.

Windows Sandbox – Main window

Une fois que vous avez terminé votre test. Il vous suffit de fermer la fenêtre. La machine sera alors automatiquement réinitialisée pour votre prochaine utilisation.

A la différence de Hyper-V ou Oracle Virtualbox, aucune configuration réseau à réaliser. Et contrairement à VMware Workstation, il s’agit d’une fonctionnalité gratuite (pour peu que vous disposiez d’une version Professional de Windows 10).

Plus d’infos sur cette excellente vidéo de Thomas Maurer qui va plus loin sur les possibilités (en anglais).