Activer vos licences CAL RDS sur Windows Server 2012 R2

Windows-Server-2012-R2

Dans les précédents articles, je vous ai montré comment déployer votre propre infrastructure RemoteApp avec les services liés à RDS sur Windows Server 2012 R2. Nous avions déployé plusieurs serveurs avec le rôle de Session Host. Mais nous avions laissé ces serveurs dans leur mode d’évaluation.

Concrètement, votre serveur ne fonctionnera que pour une durée de 120 jours à compté de l’installation du rôle Session Host. Cet état est assez facile à reconnaître avec le message suivant qui doit s’afficher régulièrement lors du Login de n’importe quel utilisateur :

RDS-120-days

Le but de cet article va donc être de vous présenter comment activer vos licences pour RDS ; généralement appelées CAL RDS. Il en existe de 2 sortes : CAL RDS Per User ou Per Device. C’est-à-dire que le décompte de vos licences se fera soit en tenant compte des utilisateurs nominatifs ou des périphériques utilisés. Dans mon cas, il s’agira d’utiliser des CAL RDS de type Per User.

Avant d’aller plus loin, je vous invite à consulter mon précédent article afin de connaître un peu les détails de l’architecture que j’ai monté précédemment. Dans mon cas, j’ai choisi d’installer les licences RDS sur mon Connection Broker. Les 2 rôles de Connection Broker et de Remote Desktop Licensing seront donc mutualisés sur une même machine virtuelle.

Récupération de vos licences CAL RDS

Avant d’aller plus loin, vous devez disposer d’un numéro de licences qui correspondra à vos licences RDS. Vous l’aurez obtenu sur vote facture Microsoft ou sur un abonnement MSDN par exemple. C’est le même type de codes que lorsque vous voulez installer Windows ou le pack Office par exemple.

Licences_RDS_Per_User_MSDN

Installation du rôle Remote Desktop Licensing

Connectez-vous sur la VM sur laquelle vous souhaitez procéder à l’installation. Nous ouvrons simplement le Server Manager et allons installer le nouveau rôle Remote Desktop Licensing.

RDS_Licensing_1

RDS-Licensing_01

RDS-Licensing_02

J’ai mis quelques captures mais est-ce vraiment utile… C’est ultra simple et aucun paramétrage ! 😉

Configuration des licences CAL RDS

Depuis le menu Démarrer, vous pouvez maintenant chercher la console RD Licensing Manager.

Un bien grande fenêtre s’ouvre alors… pour afficher que très peu d’informations au final. On note qu’à côté du hostname de notre serveur le symbole rouge qui indique qu’aucune licence n’est active. Nous allons remédier à cela ! 🙂

RDS-Licensing_03

Effectuez un clic droit sur le hostname et choisissez l’option Activate Server.

Cliquez sur Next.

RDS-Licensing_04

Vous allez avoir 3 possibilités différentes pour activer votre serveur de licences RDS :

  • par Internet, la machine va contacter les serveurs de Microsoft directement pour s’assurer que votre clé est autorisée. Le plus simple et rapide mais nécessite que votre serveur soit connecté à Internet. Si je choisissais cette méthode, je n’aurais plus qu’à indiquer ma clé de licence faire Next et cela serait terminée.
  • Par Téléphone, c’est le même principe qu’avec les serveurs d’activation de Windows ou Office. Vous appelez le serveur vocal, saisissez votre clé puis vous recevez un autre code à rallonge pour procéder à l’activation.
  • Par Web Browser, le même principe que par Téléphone sauf que vous avez simplement besoin d’avoir accès à un autre ordinateur ayant Internet.

Bien que ma VM puisse accéder au réseau, je vais utiliser l’option par Web Browser pour que ça soit un peu plus intéressant ! 🙂

RDS-Licensing_05

Cliquez sur Next.

RDS-Licensing_06

Connectez-vous sur l’URL https://activate.microsoft.com et choisissez Activate a licenser server. Cliquez sur Next.

RDS-Licensing_07

Copiez/collez votre Product ID, choisissez un nom et cliquez sur Next (2 fois).

Vous allez obtenir un nouveau code appelé License server ID. Revenez sur votre machine virtuelle et copiez-y le code ainsi obtenu.

RDS-Licensing_08

RDS-Licensing_09

Votre serveur de licences est à présent activé. Nous allons pouvoir y installer nos licences.

RDS-Licensing_10

Cliquez sur Next (2 fois).

Cette fois-ci vous allez obtenir un license server id. Et vous allez maintenant devoir fournir votre license key pack id (oui je vous l’accorde ça fait beaucoup de serial, clé, code, licence… il faut bien suivre!).

Pour cela, continuez sur le site de MS qui doit toujours être ouvert !

Sur cette nouvelle page, vous pouvez maintenant saisir votre numéro de série qui correspond à vos CAL RDS, cliquez sur Add (au moment où vous faîtes Add vos licences sont reconnues et passe dans la partie inférieure).

Si nous avions plusieurs types de licences à gérer, nous pourrions en saisir d’autres. Mais dans le cas présent, c’est bon pour nous ! 😉

RDS-Licensing_15

Cliquez sur Next (2 fois).

La page suivante vous affiche désormais votre license key pack id. Nous pouvons le copier/coller sur l’assistant d’activation de notre serveur.

RDS-Licensing_17

Cliquez sur Next.

RDS-Licensing_18

L’insertion de nos licences est confirmée.

Cliquez sur Finish pour fermer l’assistant sur la machine virtuelle et sur Finish sur le site de Microsoft pour revenir à la toute première page.

Le processus d’installation de vos licences RDS est à présent terminé.

Si vous actualisez la console RD Licensing Manager, vous verrez que vous avez désormais un petit symbole jaune. Il reste un dernier point à configurer.

Effectuez un clic droit sur le hostname et choisissez Review configuration. Dans la nouvelle fenêtre qui s’ouvre, cliquez sur Add to group.

RDS-Licensing_19

RDS-Licensing_20

Attention toutefois, pour que cela fonctionne, vous devez disposer d’un compte Domain Admin. Terminer la configuration en cliquant sur OK pour fermer la fenêtre.

RDS-Licensing_21

Cette fois-ci tout est bon et vous voyez bien les licences 2012 Per User que nous avons activé (pour 50 utilisateurs concurrents).

Référencer votre serveur de licences RDS

Nous devons maintenant référencer notre serveur de licences RDS pour que les serveurs Session Host puissent le contacter pour obtenir des jetons de licences lorsque des utilisateurs se connecteront à l’infrastructure RDS / RemoteApp.

Ce réglage peut être effectué de bien des façons : depuis le Server Manager, manuellement sur chaque serveur Session Host ou bien encore par GPO.

Depuis le Server Manager, dans la section Remote Desktop Services, cliquez sur la croix verte RD Licensing pour référencer notre nouveau rôle.

RDS-Licensing_22

Indiquez maintenant quel serveur héberge ce rôle. Dans notre cas, il s’agit du Connection Broker puisque les rôles sont mutualisés.

RDS-Licensing_23

Cliquez sur Next puis sur Add.

RDS-Licensing_25

Passons maintenant à la création de notre GPO. 🙂

Création d’un GPO pour référencer votre RDS Licensing

Pour référencer votre serveurs de licences RDS auprès de vos autres machines virtuelles, il est recommandé d’utiliser une stratégie GPO. Je vous laisse le soin de la créer et de la rattacher à l’OU qui contient vos serveurs mais sachez que vous devez vous rendre dans le noeud suivant :

Computer configuration – Administrative Templates – Windows Components – Remote Desktop Services – Remote Desktop Session Host – Licensing

Vous trouverez plein de réglages à personnaliser pour gérer le comportement de votre infra RDS. Mais pour référencer votre serveur de licences CAL RDS, veillez à activer les 2 options suivantes :

  • Use the specified Remote Desktop license servers
  • Set the Remote Desktop licensing mode

RDS-Licensing_26

RDS-Licensing_27

Nous pouvons maintenant nous connecter à l’un des serveurs Session Host pour vérifier que nos licences sont correctement détectées. Pour cela, dans le menu Démarrer, cherchez RD Licensing Diagnoser dans le menu Démarrer.

RDS-Licensing_28

Votre serveur de licences RDS est correctement détecté par les serveurs Session Host. Si ce n’est pas le cas, commencez par redémarrer. Il y a un bug connu sur les Session Host sur 2012 R2 – Voir ici – qui peut vous obliger à renseigner votre serveur de licences manuellement via des CmdLet PowerShell. Personnellement, en suivant ce tuto exactement, tout a fonctionné pour moi avec la GPO.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas ! 🙂