Créer votre media-center avec votre Raspberry Pi et OSMC

Rasberry-Pi2

Toujours à fond sur le Raspberry Pi, je vous propose aujourd’hui de voir ensemble comment vous pouvez transformer un Raspberry Pi en lecteur multimédia pour la télévision de votre salon. Il existe de nombreuses méthodes et outils pour atteindre cet objectif ; celui que je décrit ci-dessous ne vous prendra pas plus de 30 à 40 minutes à mettre en place (dès lorsque vous avez tous les accessoires et équipements à votre disposition).

Etape 0 – Equipement et accessoires

Avant d’aller plus loin, je vous propose de faire l’inventaire de ce dont vous aurez besoin :

Raspberry Pi

  • 1 Raspberry Pi 2 (j’utilise le modèle B) – Vous pouvez trouver un kit très complet sur Amazon via cette URL
    • Câble HDMI,
    • Câble Ethernet (ou adaptateur WiFi – mais privilégiez la méthode filaire si votre salon vous le permet),
    • Câble d’alimentation,
  • Boîtier pour votre Raspberry Pi (facultatif mais recommandé)
  • Carte Micro SD et un adaptateur pour pouvoir la connecter sur votre ordinateur (selon le nombre de films / séries TV à déposer dessus (et leur qualité), je vous recommande 32 Go au minimum). Personnellement, j’utilise des cartes SD de marque Samsung qui me conviennent tant au niveau du prix qu de leurs performances.
  • Un clavier et/ou une souris USB (pour les quelques étapes de configuration).

Carte SD

Etape 1 – Installation du système d’exploitation sur la carte SD

Si vous avez tout ce qu’il vous faut, nous allons maintenant commencer par installer le système d’exploitation sur la carte Micro SD de notre Raspberry Pi. Comme je le disais précédemment, il existe plusieurs solutions logicielles qui peuvent jouer le rôle de média-player / média-center. Personnellement, j’ai opté pour OSMC.

Connectez la carte Micro SD via son adaptateur à votre ordinateur et rendez-vous sur le site OSMC en suivant ce lien : https://osmc.tv/download/.

Capture_07b

Sélectionnez Raspberry Pi puis votre système d’exploitation sur lequel vous allez réaliser l’installation. Dans les prochaines captures, je serai sous Windows, je sélectionne donc le logo correspondant.

Double-cliquez sur l’installateur osmc-installer.exe (si Windows SmartScreen se lance puisque l’application n’est pas signée – il vous faudra autoriser l’exécution).

Sélectionnez la langue : English et le type de périphérique où vous allez installer le média-center : Raspberry Pi 2.

Capture_07

Sélectionnez dans le menu déroulant la dernière version disponible de OSMC.

Capture_10

Dans la fenêtre suivante, sélectionnez on an SD Card.

Capture_11

Indiquez ensuite de quelle façon votre Raspberry Pi sera connecté au réseau (par câble Ethernet ou via Wi-Fi). Comme je le disais en début d’article, je vous recommande le mode filaire – Wired connection.

Capture_12

Pour info, dans le cas où vous auriez choisi le Wi-Fi, l’assistant vous serez simplement demandé d’indiquer le nom SSID de votre box Internet ainsi que le code pour s’y connecter automatiquement.

Il ne vous reste plus qu’à indiquer sur quel support de stockage la solution OSMC doit être installée. Par défaut, votre carte SD doit être détectée automatiquement. Vérifiez bien que le volume de stockage, Device ID ou Label correspondent bien à votre carte SD (et non pas un autre disque dur externe ou autre) car le logiciel va commencera par formater le périphérique avec tout ce qu’il contient !

Capture_13

Finalement, validez votre choix en acceptant les conditions d’utilisation… et attendez que l’installation soit terminée.

Capture_14

Le temps dépend directement de :

  1. Votre connexion Internet : car l’application va récupérer directement sur les serveurs d’OSMC la dernière version de média-center ;
  2. Votre carte SD : puis va ensuite copier les données sur votre carte SD.

Capture_15

Capture_16

Capture_19

L’opération est terminée, il ne vous reste plus qu’à insérer votre carte SD dans votre Raspberry Pi et à le brancher au réseau ainsi qu’en HDMI à votre téléviseur.

Etape 2 – Démarrage et configuration d’OSMC

Votre Raspberry Pi est à présent configuré et démarre. Je vous recommande de brancher un clavier et/ou une souris USB à votre Raspberry Pi pour les étapes de configuration qui vont suivre.

OSMC Os

En effet, bien que je n’ai pas pu prendre en photo avec mon téléphone toutes les étapes, vous serez invité à :

  • Choisir la langue du système,
  • La région et le pays,
  • Le nom de votre système (hostname),
  • L’aspect graphique (thème).

C’est la raison pour laquelle un clavier vous sera plus utile afin de pouvoir vous déplacer dans les menus avec le pavé de directionnel.

Par défaut, l’option serveur SSH sera activée. Je vous invite à la laisser active car elle vous sera très utile pour envoyer/recevoir des fichiers multimédias directement sur votre réseau (depuis votre ordinateur ou autre).

Une fois ces quelques éléments configurés, vous arrivez sur une page similaire à celle ci-dessus (selon le thème que vous aurez choisi).

Light_20160123_154258

Là, vous retrouvez divers menus qui doivent vous permettre de naviguer entre vos différentes collections d’objets (fichiers musicaux, vidéos, images, etc.). Par défaut, OSMC ne voit rien et chaque section se trouve vide. Il nous faut donc définir quels sont les emplacements que OSMC est capable de visualiser / accéder / jouer. Il peut s’agir par exemple d’un point de montage réseau, d’un dossier local (donc sur la carte Micro SD de notre Raspberry Pi), du disque dur de votre box Internet, … et bien d’autres.

Je vous propose 2 cas de figure que nous allons mettre en place :

  • Permettre l’accès d’OSMC au disque dur interne de notre Freebox,
  • Permettre l’accès d’OSMC aux fichiers locaux sur la carte SD du Raspberry Pi.

Pour ce faire, suivez les étapes ci-dessous, rendez-vous avec le clavier dans la partie Vidéos et sélectionnez Ajouter des vidéos.

Light_20160123_154402

Dans la fenêtre suivante, sélectionnez Parcourir.

Light_20160123_154434

Vous arrivez alors dans une nouvelle fenêtre où vous allez pouvoir choisir parmi une liste de points d’accès que vous devrez configurer pour permettre à OSMC d’y lire le contenu qui y est stocké.

Light_20160123_154442_001

Par exemple :

  1. Dossier personnel : correspondra à l’ajout d’un dossier de la carte SD de votre Raspberry Pi dont le contenu sera affiché et jouable par OSMC. Par exemple, moi j’ai autorisé l’emplacement suivant /home/osmc/Movies. Donc tout ce que je dépose dans ce dossier (auquel je me connecte par SSH ou SFTP) sera visible sur OSMC.
  2. Réseau Windows (SMB) : vous permettra de monter un point de montage de type Windows Samba et d’en afficher le contenu directement dans OSMC.
  3. Ajouter un chemin réseau : vous permettra par exemple d’afficher le contenu du disque dur interne de votre Freebox (dont le chemin réseau est par défaut le suivant \\192.168.1.254\Disque dur).

Je vous laisse le soin de découvrir les autres options qui pourraient vous correspondre davantage. Si des identifiants sont nécessaires pour accéder aux fichiers, vous devrez les saisir pour OSMC.

Light_20160123_154402_b

Une fois terminé, vous verrez que j’ai alors les nouveaux points d’accès suivants :

  1. Films_Freebox qui correspond au point de montage suivant : \\192.168.1.254\Disque dur\Films.
  2. Movies_PI qui correspond au dossier suivant sur le Raspberry Pi : /home/osmc/Movies.

Et une fois que vous cliquez sur le lien, vous accédez alors à vos fichiers (pas de capture pour cette partie puisque je devrai masquer tout le contenu ou bien remplacer les fichiers par plein de distributions open-source ; ce qui ne présente aucun intérêt). 😉

Etape 3 – Pour aller plus loin

Quelques conseils en vrac pour ceux qui veulent aller plus loin :

  1. Si vous ne voulez pas laisser brancher un clavier USB à votre Raspberry Pi, je vous recommande d’investir dans une télécommande ou clavier sans-fil à adapter selon vos besoins. Pensez à vérifier la compatibilité avec votre Raspberry Pi. J’utilise pour ma part cette Rii Mini i25 Wireless dont je suis très content et qui dispose d’un clavier Azerty.
  2. Le serveur SSH que nous avons précédemment activé, vous permet également de vous connecter à votre Raspberry Pi pour y déposer d’éventuels fichiers (utilisez pour cela FileZilla en utilisant le mode de connexion SFTP, l’IP interne de votre Raspberry sur votre réseau et le login / mot de passe par défaut : osmc / osmc).
  3. Côté Netflix, impossible d’avoir nativement ce service directement dans OSMC sans payer puisque les codecs et le module sont payants. Donc pour Netflix, il vous faudra trouver une autre solution. Pour rappel, la plupart des SmartTV et consoles de salon (PS3, PS4, XBox) vous permettront d’accéder à Netflix (ou encore via Chromecast).
  4. Enfin, dernier point, l’intérêt de cette solution est qu’elle repose sur un système Linux (Raspbian)… Vous pouvez donc envisager d’automatiser la récupération ou la synchronisation de vos fichiers vidéos… et bien plus encore ! 🙂

Pour aller plus loin (en anglais) : http://mymediaexperience.com/raspberry-pi-xbmc-with-raspbmc/.