Citrix ShareFile, un autre dropbox-like

Présentation générale

ShareFile est une solution « dropbox-like » qui a été acquise par Citrix en Octobre 2011 et qui permet de stocker des données dans le cloud pour mieux en faciliter le partage ainsi que la collaboration autour de celles-ci.

ShareFile permet aux entreprises de disposer d’une solution semblable à DropBox, Google Drive, Skydrive en ayant un contrôle plus avancé sur la façon dont les données sont stockées. Il s’agit donc d’une solution orientée professionnel qui se veut hautement paramétrable.

Vous pouvez tester vous-même le service pendant 30 jours de manière complètement gratuite. Toutefois, j’ai eu à faire face à quelques limitations/restrictions au cours de mon essai. Par exemple, via mon compte gratuit, je n’ai pas pu tester toutes les applications disponibles avec ce service.

ShareFile est accessible directement depuis Internet via une URL personnalisée et le paramétrage très simple, est réalisable directement depuis l’interface web.

La question du stockage des données

Storage_Map_ShareFile

Concernant le stockage des données, elles sont sauvegardées via Amazon Web Services aux Etats-Unis, en Europe ou en Asie en fonction de la localisation du client. Toutes les données sont cryptées.

Jusqu’à présent la différence majeure avec la solution, RES Hyperdrive était qu’avec Citrix Sharefile nous n’avions qu’un contrôle limité de l’endroit où étaient stockées les données.  Toutefois, depuis le 9 Mai, Citrix a annoncé qu’ils allaient rendre disponible une version de ShareFile – on premise – laissant libre choix aux entreprise de gérer leur stockage. Il pourra donc s’agir du datacenter de l’entreprise ou de n’importe quel prestataire de service.

Plus d’informations :

Descriptions des fonctionnalités

Comme la plupart des solutions équivalentes sur le marché, Citrix ShareFile permet de partager des fichiers ou des dossiers. Les accès aux documents partagés peuvent être en libre accès, limités dans le temps, limités en nombre de téléchargements et/ou protégés par un mot de passe.

Il est également possible de :

  • Recevoir des confirmations une fois que les destinataires ont pu récupérer les fichiers,
  • Réaliser des demandes de mise à disposition de fichiers. C’est-à-dire que l’on envoie une notification à un utilisateur (interne ou externe) pour lui demander de déposer un fichier en ligne. Il recevra alors un email disposant d’un formulaire pour déposer son fichier,
  • Surveiller le dépôt de fichiers dans des dossiers cibles (réception de notifications lorsque de nouveaux fichiers sont ajoutés, supprimés etc.),
  • Créer des listes de distribution pour partager rapidement avec les membres d’une équipe.

ShareFile dispose également de nombreuses autres fonctionnalités (liste non-exhaustive) :

    • Le dépôt/envoi de fichiers peut-être réalisé via un uploader en HTML ou via un uploader en Java par simple Glisser/Déposer. Compatible avec la plupart des navigateurs du marché,
    • L’interface web est complètement personnalisable aux couleurs de l’entreprise (CSS + logo de l’entreprise),
    • Création de comptes utilisateurs « employés » ou des comptes « clients » en fonction du type d’utilisateurs avec lesquels vous échangez des fichiers. En fonction de votre choix, les paramètres de partage et de configuration pourront être adaptés,
    • Génération de tableaux et de diverses statistiques (reporting) sur l’utilisation faîte de la solution (quantité de stockage utilisée, nombre d’utilisateurs, bande passante utilisée),
    • Intégration sur des sites tiers via un code html simplifié,
    • Versioning de fichiers (le niveau de versioning est en plus paramétrable et peut être illimité !),
  • Gestion d’une policy concernant les mots de passe des utilisateurs pour les contraindre à utiliser des mots de passe complexes…

Intégration

Côté intégration et outils, Citrix ShareFile s’intègre de toutes les manières possibles et imaginables au sein du système d’exploitation :

  • Application mobile disponible pour la plupart des périphériques mobiles : téléphones et tablettes,
  • Plugin Outlook compatible avec Microsoft Outlook,
  • Application Desktop Widget pour avoir rapidement accès à ses données personnelles et partagées (s’appuie sur Adobe Air 2.0),
  • Gestion des transferts par ligne de commande (SFCLI),
  • Drive Mapping : permet de disposer d’un lecteur réseau dans lequel on peut déposer ses fichiers,
  • Compatible avec le protocole FTP,
  • Application « client lourd » disponible sur PC ou MAC via Adobe Air (donc cross-platform). L’application offre la possibilité de choisir les dossiers à synchroniser situés partout sur le disque et de manière unilatérale ou bilatérale. En revanche, pas d’intégration avancée au sein de l’OS tel que l’intégration dans le menu contextuel (Envoyer vers…).

 Aperçu