Arrêter ou démarrer automatiquement une machine virtuelle dans Azure

Bannière Azure

Dans un précédent article, je vous avais montré comment vous pouviez planifier l’arrêt et le démarrage automatique d’une VM grâce à Azure Logic Apps. La démarche est très simple mais demande quand même un peu de config – voir mon précédent article.

Je me suis aperçu récemment en lisant l’article suivant qu’une nouvelle méthode encore plus simple était désormais disponible dans le portail Azure.

Création d’une nouvelle tâche Automation

Une fois que votre machine virtuelle est créée, allez dans les options de cette dernière puis dans la sous-catégorie appelée Automation. Vous trouverez alors une nouvelle option appelée Tasks (preview). Comme on le devine au niveau du nom – au moment où je rédige cet article la fonctionnalité est encore en phase de test.

Création d'une nouvelle tâche Automation
Création d’une nouvelle tâche Automation

Une fois dans cette section, cliquez sur Add pour ajouter une nouvelle tâche automatique. Pour l’instant, la liste est assez réduite mais ça va s’étoffer rapidement ! 😉

Configuration de votre tâche Automation (1)
Configuration de votre tâche Automation (1)

Sélectionnez l’action automatique que vous voulez mettre en place. Dans mon cas, je suis intéressé par le démarrage ou l’arrêt automatique :

  • Start Virtual Machine
  • Power off Virtual Machine
Configuration de votre tâche Automation (2)
Configuration de votre tâche Automation (2)

Une fois la tâche choisie, vous devrez vous authentifier avec un compte qui pourra procéder à l’action automatique. Vous pouvez utiliser votre propre compte ou bien un SPN de votre Azure Active Directory.

Configuration de votre tâche Automation (3)
Configuration de votre tâche Automation (3)

Il ne vous reste alors plus qu’à choisir l’heure et le type de récurrence que vous souhaitez mettre en place. Si besoin, vous pouvez également activer une notification par email pour être averti lorsque la tâche sera déclenchée.

Combien ça coûte ?

L’exécution de ce type de tâche automatique a un coût mais il est évidemment très faible et probablement négligeable même sur des petites tailles de VM. D’autant que cela vous permet d’optimiser vos coûts en stoppant les VM lorsque vous n’en avez pas le besoin. 😉