Des conseils pour adopter le bon reflex

Ras-le-bol de l’objectif de votre vieux compact numérique ? Pourquoi ne pas passer au Reflex ? Le vieil adage « plus c’est gros, plus c’est beau » prend tout son sens avec les Reflex.

Capteurs et objectifs plus larges laissent passer davantage de lumière. Résultat, des images d’une qualité plus élevée, même à résolution identique. Reste qu’il faut rester vigilant à d’autres paramètres.

La résolution 6, 8, 10 mégapixels sont souvent proposées par les Reflex grand public. Inutile de vous précipiter sur le plus élevé si vous êtes satisfaits des tirages au format 10 x 15. Optez pour une résolution importante pour des impressions grand format ou si vous souhaitez retoucher vos clichés sur ordinateur.

La stabilisation. Une fonction devenue indispensable pour éviter les photos floues dues au bouger du poignet lors d’une prise de vue à fort grossissement ou en basse lumière sans flash. De nombreuses marques l’ont implémentée directement sur le capteur. Canon et Nikon ont préféré stabiliser leurs objectifs, avec des résultats jugés meilleurs.

Le système anti-poussière. Il est à recommander. Lorsque l’on change l’objectif de l’appareil, de la poussière peut se déposer sur le capteur. Avec anti-poussière, le capteur se nettoie tout seul ; sans anti-poussière, le nettoyage ne peut être effectué que par le service après-vente. Cependant, cette technologie encore toute nouvelle ne remplace pas le nettoyage manuel de son capteur APN ou même de ses objectifs.

La visée. Oubliez la visée électronique des écrans LCD. Avec les Reflex, elle est optique et s’effectue par le viseur. Unique contre-exemple, Olympus, qui propose une double visée par écran et viseur. Ce qui veut dire que le photographe ne peut pas visualiser sa photo sur l’écran LCD pendant la prise. Cette dernière n’apparaitra sur le petit écran qu’une fois la photo prise!

La tropicalisation. Proposée par Samsung et Pentax, elle offre une sécurité supplémentaire en protégeant le boîtier de l’humidité et de la chaleur.

Les kits. Les Reflex sont vendus « boîtier nu », en « simple kit » (avec un objectif 18-55 la plupart du temps) ou en « double kit » (avec un 18-55 et un téléobjectif de type 40-150). Les prix grimpent en conséquence. Le panier moyen se situe respectivement à 800, 1 000 et 1 200 euros. Pour un usage familial, le double kit est recommandé.

Alternative aux Reflex, les bridges sont beaucoup plus petits, mais proposent une meilleure prise en mains que les compacts dont ils épousent la visée électronique. Autre atout, un objectif proposant un zoom plus fort que sur les compacts, atteignant 15x chez Sony, voire 18x chez Olympus. Côté résolution, pas de surprise, le 7 mégapixels est la norme cette année, mais on peut atteindre 10 mégapixels chez Panasonic, avec une bonne stabilisation. Prix : entre 200 et 500 euros.

Article extrait du 20minutes, mercredi 16 mai 2007.