Envoyer des alertes par email ou SMS avec Azure Monitor

Aujourd’hui, petit article sur Azure, je vous propose de voir comment utiliser l’outil Azure Monitor pour mettre en place des alertes sur certains comportements qui peuvent se produire au sein de votre infrastructure.

Nous allons prendre un exemple assez simple en mettant en place des alertes sur le changement d’état d’une machine virtuelle. Mais pour chaque composant Azure (Web App, SQL Databases, Virtual Machines, etc.) sachez qu’il existe des événements différents que vous pourrez mettre sur écoute.

Etape 1 – Création d’une VM de test

Avant d’aller plus loin et si ce n’est pas déjà le cas, je vous invite à créer une nouvelle VM de test dans l’une de vos souscriptions. Vous pouvez la démarrer ou non cela n’a pas vraiment d’importance pour notre test. Même chose pour la choix de la configuration, prenez ce qui vous arrange. Pour cet exemple, il ne nous sera même pas nécessaire de nous y connecter en RDP.

Etape 2 – Création d’une Alerte dans Azure Monitor

Dirigez-vous désormais dans Azure Monitor (dans le menu vous le verrez ranger à Monitor simplement). Sur la droite, sélectionnez Alerts, puis cliquez sur New alert rule.

Nous allons maintenant pouvoir définir la configuration de notre alerte et quelle action doit être prise lorsqu’elle sera levée.

Commencez par sélectionner la ressource sur laquelle votre alerte devra fonctionner en cliquant sur Select. Dans mon cas, ma VM de test s’appelle “nyx” et est intégrée dans le resource group appelé “TGI-perso”. Choisissez la souscription concernée et si vous ne voyez pas votre ressource, n’oubliez pas de sélectionner “All” dans le menu déroulant Filter by resource type.

Choisissez maintenant une Condition. Vous allez voir qu’en fonction du type d’objet que vous avez précédemment sélectionné les conditions disponibles seront tout à fait différentes.

Dans un premier temps, nous allons mettre un alerte pour recevoir une notification lorsque notre VM sera démarrée. Cherchez donc la condition : Start Virtual Machine (virtualMachines) – Activity Log – Administrative. Lorsque vous avez un doute sur la condition à choisir, l’utilisation de l’historique peut vous aider à confirmer votre choix.

Nous allons maintenant définir la partie Action Groups c’est-à-dire quelle action nous souhaitons réaliser lorsque notre alerte aura été levée.

Cliquez sur Create New et remplissez les différents champs.

  • Action group name : Nyx VM has been Started
  • Short name : nyx-started
  • Subscribtion : votre souscription
  • Resource Group : vous pouvez choisir de mettre tous les objets d’Azure Monitor dans une RSG dédié ou bien de les intégrer dans le même RSG. J’ai choisi cette seconde option.
  • Actions : définissez ensuite une nouvelle action à réaliser.
    • Name : Send-Email-To-Thibault
    • Email : votre adresse email
    • SMS : votre numéro (pour tester – attention cela va être facturé sur votre souscription Azure)

Finalement, terminez en cliquant sur OK.

Il ne vous reste plus qu’à choisir un nouveau nom et description pour finaliser cette nouvelle règle Azure Monitor. Et n’oubliez pas de l’activer bien sûr ! 😉

Etape 3 – Tester notre alerte

Une fois votre alerte active. Notez le message comme quoi il peut parfois nécessiter jusqu’à 5 minutes pour qu’elle soit correctement prise en compte. Ma VM est actuellement éteinte. Mais vous devriez déjà recevoir un premier email et SMS pour vous informer que vous faîtes désormais partie de ce nouveau groupe d’Azure Monitor.

Je vais donc tenter de la démarrer et voir si je reçois bien un email et un SMS… 🙂

Pour aller plus loin

Encore une fois, en fonction de l’objet pour lequel vous allez créer une alerte les alertes disponibles seront différentes. Par exemple, dans le cas d’une VM vous pouvez également créer une alerte sur le pourcentage de charge CPU utilisée ou même lorsqu’elle subit un shutdown ou de-allocate.

Je vous laisse le soin de découvrir les autres possibilités. Mais vous pouvez également connecter ces alertes à des Azure Function ou LogicApp. J’y reviens dans un prochain article. 🙂

Plus d’informations sur Azure Monitor sur le site de Microsoft.