Installation de VMware vCenter 6.0 sur Windows Server 2012 R2

VMware-ban

Après avoir mis à jour votre hyperviseur VMware, voir mon précédent article, je vous propose maintenant de voir ensemble comment installer VMware vCenter v6 Pour faire simple, vCenter est l’outil de gestion de la gamme vSphere et permet (notamment) d’agréger les différents serveurs physiques de votre infrastructure pour mieux vous présenter l’ensemble des machines virtuelles, vSwitch et autres éléments de paramétrage que vous avez pu mettre en place sur tel ou tel serveur ESXi.

C’est aussi et surtout le prérequis minimum pour pouvoir utiliser toutes les fonctionnalités avancées de VMware telles que VMware HA, vMotion, DRS, Fault Tolerance, etc.

Avant toute chose sachez que VMware vCenter nécessite une base de données (SQL Server, Oracle ou embarquée pour les tests). Et notez également que depuis vSphere 5, vCenter est également disponible sous forme d’appliance virtuelle pré-configurée (via une distribution de type Suse).

Comme dans mon cas, mon infrastructure est relativement limitée, je vais déployer vCenter avec une base de donnée intégrée et sur Windows Server 2012 R2. Il s’agira de la version 6 que vous pouvez récupérer en version d’évaluation directement sur le site de VMware (seule contrainte, vous devez vous inscrire si ce n’est pas déjà le cas).

Dernier point avant de démarrer, notez que dans mon cas la VM qui hébergera vCenter se trouvera sur l’un des hôtes que le vCenter administrera à termes. Cette VM doit disposer d’au moins 8 Go de RAM et être adressée de manière statique ; pensez donc à adapter ces réglages en avance de phase.

Votre serveur 2012 R2 est installé et up-to-date. Chargez maintenant l’ISO que vous avez récupéré sur le site de VMware. Dans mon cas, et au moment, où je réalise cet article : VMware-VIMSetup-all-6.0.0-2656757.iso.

vcenter_1

Cliquez sur Install.

vcenter_2

Cliquez sur Next.

vcenter_3

Acceptez en cochant et cliquez sur Next.

vcenter_4

Comme je vous le disais en introduction de cet article, dans notre cas le vCenter sera une VM d’un des hôtes qu’il devra géré ; nous sommes donc dans le premier cas.

Cliquez sur Next.

vcenter_5

Nommez à présent votre serveur. Si le serveur 2012 R2 qui héberge le vCenter est dans un domaine Active Directory, vous pouvez utiliser le FQDN du dit serveur (et si vous n’avez pas de domaine, ce n’est pas une contrainte ; dans ce cas donnez lui le nom qu’il vous plaira).

vcenter_6

Définissez les paramètres de votre futur vCenter ainsi qu’un login administrator et le mot de passe qui va avec.

vcenter_6-2

Choisissez l’option Use Windows Local System Account. Cliquez sur Next.

vcenter_6-3

Bien que j’ai eu un souci avec mon outil de capture, pour cette étape, veillez à choisir l’option Use an embedded database (vPostgres). Attention toutefois, il s’agit ici d’un déploiement test. Dans un cas de production, l’utilisation d’une base embarquée n’est pas recommandée par l’éditeur. VMware considère qu’au delà de 5 hôtes, vous devez utiliser une véritable base de données dédiée.

Cliquez sur Next.

vcenter_7

Présentation des ports qui vont être utilisés. Personnellement j’ai tout laissé par défaut mais en fonction de votre infra, vous pouvez avoir besoin d’adapter ces paramètres. A adapter selon vos besoins donc, puis cliquez sur Next.

vcenter_7-2

Chemins d’installation. Adaptez selon vos besoins et cliquez sur Next.

vcenter_8

Vérifiez maintenant toutes les éléments de configuration que vous avez précédemment renseigné et cliquez sur Next.

vcenter_9

L’installation s’exécute.

vcenter_10

L’installation est terminée, vous pouvez désormais accéder à l’interface web vSphere Web Client directement depuis n’importe quel navigateur Internet compatible (nécessite Flash, pouah!).

Par défaut, l’URL est la suivante : https://FQDN:9443/vsphere-client. Et pour vous authentifier, vous aurez besoin de renseigner le login complet avec le format suivant : administrat@domaine-sso-vcenter et le mot de passe précédemment créé.

Votre vCenter 6 est maintenant installé. Nous verrons dans un prochain article comment y référencer vos hôtes ESXi, vous verrez alors l’ensemble des éléments (VM, vSwitchs, …) de chaque hôte en une seule et même vue, agrégée celle du vCenter.

A noter que vous pouvez également utiliser le même ISO pour :

  • Installer le client vSphere Infrastructure Client (assez proche graphiquement du vSphere Client fournit avec les ESXi) mais qui vous permettra de gérer votre infra directement depuis votre PC via une application type client lourd.
  • Déployer VMware Update Manager. Il s’agit d’un outil (similaire à WSUS dans le monde de Microsoft) et qui interroge VMware pour récupérer les patchs et correctifs que vous pourrez ensuite déployer rapidement à l’ensemble de vos serveurs hôtes ESXi.