Créer et se connecter à une instance Linux Amazon AWS EC2

Amazon-AWS

Si vous n’avez pas encore testé Amazon AWS, sachez que vous pouvez gratuitement obtenir un compte de test au sein duquel vous pourrez créer une instance EC2 (pour Elastic Compute Cloud et qui correspond à une machine virtuelle ou VPS dans le cloud d’Amazon) et bien d’autres choses telles que des bases de données ou du stockage.

Compte gratuit Amazon AWS

Le détails de ce vous pouvez tester gratuitement est détaillé ci-dessous :

  • Amazon EC2 : capacité de calcul redimensionnable dans le Cloud (autrement dit une machine virtuelle)
    • 750 heures par mois d’utilisation de l’instance t2.micro Linux, RHEL ou SLES
    • 750 heures par mois d’utilisation de l’instance t2.micro Windows
  • Amazon S3 : infrastructure de stockage des données hautement évolutive, fiable et avec une latence minimale
    • 5 Go de stockage standard
    • 20 000 demandes GET
    • 2 000 demandes PUT
  • AWS Lambda : service de calcul qui exécute votre code en réponse à des événements et gère automatiquement les ressources de calcul
    • 1 million de requêtes gratuites par mois
    • Jusqu’à 3,2 millions de secondes de temps de calcul par mois
  • AWS Key Management Service : service géré qui facilite le chiffrement à l’aide d’options de contrôle administratif.
    • 20 000 requêtes
  • Amazon DynamoDB : base de données NoSQL rapide et flexible
    • 25 Go de stockage
    • 25 unités de capacité en écriture
    • 25 unités de capacité en lecture
  • Amazon CloudFront : service Web permettant de diffuser le contenu aux utilisateurs finaux, avec une faible latence et des vitesses de transfert de données élevées
    • 50 Go de transfert de données sortantes
    • 2 000 000 requêtes HTTP et HTTPS

Pour démarrer votre test gratuit, rendez-vous à l’adresse suivante : http://aws.amazon.com/fr/free/.

Amazon AWS

Création d’une instance EC2

Personnellement, j’ai eu besoin d’appeler la hotline pour valider mon compte gratuit et terminer la création. Mais si tout est OK, vous aurez besoin de créer un compte bien sûr mais vous aurez également besoin d’un numéro de téléphone et un numéro de carte bleue (même si vous ne souhaitez que tester, comme moi, les offres gratuites).

Avec le compte gratuit, vous pouvez créer uniquement des “mini” instances 1 vCPU et 1 Go de RAM du type : t2.micro.

EC2_Management_Console_0

EC2_Management_Console_1

EC2_Management_Console_2

EC2_Management_Console_3

EC2_Management_Console_4

A partir de là, votre instance est créée. 🙂

Au moment de terminer la création de votre instance virtuelle, vous devrez générer votre private key. N’oubliez pas de le faire car cela ne vous sera plus proposé par la suite, vous seriez donc obligé de supprimer puis créer à nouveau votre machine virtuelle ! 😉

EC2_Management_Console_5

Sélectionnez Create a new key pair, donnez lui un nom et téléchargez le fichier .pem.

Se connecter à une instance Linux depuis Mac OS X (ou Linux)

Une fois identifié sur la EC2 Management Console, vous pouvez visualiser les différentes instances en cours d’utilisation. Pour vous connecter à votre VM Linux, nous allons nous y connecter via SSH. Effectuez un clic droit sur l’instance et cliquez sur Connect.

EC2_Management_Console_6

Démarrez le Terminal.

Effectuez un chmod 400 MyNewKey.pem (en fonction du nom que vous avez précédemment donné au fichier lorsque vous l’avez téléchargé). Puis connectez-vous en SSH en utilisant votre private key : ssh -i MyNewKey.pem ubuntu@54.77.255.89 (remplacez l’adresse IP par celle de votre instance) et utilisez le login ubuntu par défaut.

Connection SSH

Et voilà, vous êtes connectés à votre machine virtuelle ! 🙂

Se connecter à une instance Linux depuis Windows

J’utilise PuTTy mais vous pouvez utiliser autre chose si vous le souhaitez. Il y a toutefois quelques étapes supplémentaires si vous utilisez Windows car le fichier .pem ne peut pas être utilisé en l’état.

Après avoir téléchargé le package complet de PuTTY, démarrez PuTTygen. Sélectionnez SSH-2-RSA, saisissez un nombre de bits pour la clé de 1024. Cliquez sur le bouton Load. Dans la fenêtre de sélection du fichier, affichez tous les fichiers et sélectionnez votre fichier .pem.

Amazon-AWS-Private-Key

Cliquez maintenant sur Save private key pour sauvegarder votre clé privée avec un nouveau fichier portant l’extension .ppk qui pourra être pris en charge par PuTTY. Nous pouvons maintenant nous connecter. Si vous n’avez pas défini de passphrase, il vous suffit de vous connecter en utilisant le même login que précédemment (par défaut ubuntu).

Connexion SSH 1

Depuis PuTTY, dans le noeud SSH et Auth, sélectionnez l’emplacement de votre fichier .ppk.

Connexion SSH 2

Vous êtes maintenant connecté et vous pouvez administrer votre VM Linux.