Déploiement d’une infrastructure SBC avec XenDesktop 7 (XenApp 7)

Ban-Citrix-XenDesktop-7

XenDesktop 7.1 est déjà disponible depuis Novembre 2013. L’occasion pour moi de passer en revue et de décrire les différentes étapes pour déployer une instance test de XenApp 7.

Comme vous le savez probablement déjà, Citrix ne fait désormais plus la distinction entre XenApp et XenDesktop puisque les deux produits sont désormais rassemblés sous la même appellation XenDesktop 7. Seule l’installation et la configuration que vous réaliserez, vous permettra de définir si vous créez une infrastructure SBC (XenApp) et/ou VDI (XenDesktop).

Vous allez vous en apercevoir tout de suite, Citrix a profondément revu le processus d’installation. Il a été simplifié et se résume dans la plupart des cas cliquer sur le bouton Suivant.

Pour cette première série d’article autour de XenDesktop 7,  je vous propose donc de déployer une petite infra SBC permettant de publier des applications via la toute nouvelle version de XenApp.

Si vous souhaitez procéder au déploiement chez vous également, il vous suffit de vous rendre sur le site de Citrix, de vous inscrire et de télécharger l’ISO XenDesktop 7. Vous pourrez disposer gratuitement d’une version d’évaluation de 30 jours.

Etape 1 – Présentation et installation des différents composants 

Si vous souhaitez simplement effectuer un déploiement test pour vous familiariser avec les nouveautés de cette version, sachez que vous pouvez réaliser l’ensemble de l’installation sur une seule machine virtuelle. Cela ne sera bien entendu pas très optimisé mais vous pourrez tester l’ensemble des nouveautés XenApp.

Pour ce test, que je réalise directement sur mon laptop, nous aurons donc 2 machines virtuelles. 1 VM hébergeant l’ensemble des outils XenApp et bien entendu un contrôleur de domaine (AD DS). Les deux VM tourneront sous Windows Server 2012 R2. Nous supposerons que votre domaine est déjà créé, dans mon cas, il s’agira de hello.local.

Votre seconde VM est prête et insérée dans le domaine, il ne vous reste plus qu’à démarrer sur l’ISO XenDesktop 7 (7.1.0.4033, dans mon cas).

Delivery_Controller_1

Delivery_Controller_2

Nous allons donc déployer l’ensemble des différents composants sur le même serveur pour notre test. Mais avant d’aller plus loin, intéressons à nous au rôle de chacun d’entre eux :

  1. Delivery Controller, on le devine aisément, il s’agit du point névralgique de notre infrastructure SBC (ou VDI) puisque c’est ce serveur qui va contrôler l’ensemble des serveurs de notre ferme applicative. Dans notre cas, ce serveur jouera le rôle de contrôleur mais hébergera et distribuera également les applications à nos utilisateurs. Il fera bien entendu le lien entre chacun des autres composants ci-dessous.
  2. Virtual Delivery Agent (VDA) permet de transformer une machine virtuelle (serveur ou client) en machine distribuant des ressources aux utilisateurs. Il peut s’agir d’un bureau virtuelle VDI ou bien d’un serveur XenApp SBC qui hébergera les applications à publier.
  3. Citrix Director vous permet de disposer, via une interface web, d’un premier niveau de monitoring et d’analyse de charge de votre infrastructure (ressources disponibles, utilisateurs connectés…). Dans les infrastructures grande taille, vous utiliserez bien entendu toujours Citrix Edge Sight.
  4. Citrix License Server vous permet de gérer vos licences XenApp et/ou XenDesktop. Le fonctionnement est identique aux précédentes versions.
  5. Citrix StoreFront remplace la Web Interface depuis XenApp 6.5. C’est la partie web qui permet aux utilisateurs d’accéder aux ressources SBC ou VDI de votre infrastructure via leur navigateur Internet.
  6. Citrix Studio, il s’agit de la console unifiée qui vous permet de gérer votre infrastructure SCB ou VDI. Elle peut-être installée sur une machine dédiée ou même sur votre poste client et vous permettre de vous connecter au Delivery Controller pour gérer votre déploiement.
  7. Universal Print Server vous permet de gérer les impressions dans un contexte d’entreprise. Nous reviendrons sur ce composant dans un prochain article.

Dans un premier temps, nous déployons le Delivery Controller en cliquant sur la partie la plus à gauche Getting Started.

Rappel, si vous faîtes face à une capture d’écran manquante c’est qu’il s’agit soit du paramétrage par défaut soit que le choix est évident (par exemple accepter des conditions générales, etc.).

Delivery_Controller_5

Comme prévu, nous sélectionnons l’ensemble des composants à déployer. Dans le cas d’un véritable déploiement, chaque composant pourrait/devrait être déployé un ou plusieurs serveurs séparés.

Delivery_Controller_6

Autre amélioration que vous aurez le temps d’apprécier au cours de vos tests, il n’y a désormais plus qu’une base de données pour l’ensemble des composants (XenApp, StoreFront…). Dans le cas de notre test, nous allons déployer un SQL Server Express 2012 sur lequel notre infrastructure SBC s’appuiera.

Delivery_Controller_7

Encore un bouton Suivant et le paramétrage du firewall de votre Windows Server sera effectué automatiquement ! 🙂

Delivery_Controller_8

Delivery_Controller_9

Après quelques minutes, l’installation est terminé, vous pouvez démarrer Citrix Studio pour passer à la configuration des différents composants.

Etape 2 – Création d’un Site

Citrix Studio démarre et va nous permettre de créer un “Site”. Dans notre cas, je pense que l’on peut raisonnablement dire que cela se rapproche de notre ferme applicative “NewFarm” sur un Citrix XenApp 6.5. 🙂

Creating_Site_1

Creating_Site_2

Vous pouvez définir le nom de votre Site. Dans mon cas, il s’agira de XenApp. Pas très inspiré, je vous l’accorde !

Creating_Site_3

Connexion à l’instance SQL Server Express de votre serveur.

C’est à ce moment là que vous pouvez faire pointer la configuration vers un autre serveur de base de données indépendant. N’oubliez pas d’ouvrir le port 1433 en entrée de votre serveur SQL.

Creating_Site_4

Aucune base de donnée existante, l’assistance va créer tout ce qui est nécessaire pour notre base de données SBC.

Creating_Site_5

On passe maintenant au serveur de licences. Le port est communication est toujours le même 27000 est il se situe, dans le cadre de notre test, toujours sur le même serveur, donc localhost.

Vous devez déjà remarquer que l’installation semble plutôt aisée pour l’instant. Notez également que Citrix ne vous oblige plus à passer par son site MyCitrix pour transformer votre clé de licence entre fichier .lic à charger dans serveur de licences.

L’installation va en effet se poursuivre et se configurer avec 30 jours d’essais de base. Une nouveauté très appréciée ! 🙂

Creating_Site_6

Cette étape-ci est importante. C’est à ce moment qu’implicitement nous allons transformer notre infrastructure, qui pouvait jusque là être une infrastructure VDI (XenDesktop) ET SBC (XenApp), en une infrastructure orientée XenApp SBC.

En effet, à cette étape-ci vous auriez pu définir l’hyperviseur qui allait supporter les différents bureaux virtuels VDI pour vos utilisateurs. Dans notre cas, je m’intéresse uniquement aux fonctionnalités SBC de XenApp… Je choisis donc l’option Aucun/None.

Creating_Site_7

Je n’ai pas d’App-V pour l’instant, je poursuis donc la configuration sans.

Creating_Site_8

L’ensemble des éléments de configuration précédemment choisis vont maintenant être écris sur la base de données.

Après quelques minutes, vous revenez sur la console Citrix Studio. Votre Site est créé, vous pouvez éventuellement tester la bonne configuration de ce dernier (bouton Test Site).

Creating_Site_9

Vous ne l’aurez peut-être pas remarqué jusque là… Mais il y autre aspect que vous allez probablement vite apprécier dans cette nouvelle version de XenApp/XenDesktop 7… Il n’y a désormais plus qu’une seule et unique console de gestion : Citrix Studio ! Que vous souhaitiez ajouter un nouveau serveur à votre ferme/site, administrer votre portail StoreFront, gérer vos licences… tout se passe dans Citrix Studio.

De plus, si vous installez Citrix Studio sur votre poste client, vous pouvez alors accéder à l’ensemble de la configuration de votre infrastructure sans avoir besoin de vous connecter directement en RDP sur l’un de vos serveurs de production.

Ne créé pas encore le Catalog. Nous allons d’abord déployer votre agent VDA puis nous reviendrons un peu plus tard à cette étape.

Etape 3 – Installation de l’agent VDA

Je vous l’ai présenté en début d’article, le composant VDA pour Virtual Delivery Agent vous permet de transformer l’une de vos machines virtuelles en ressource pour votre infrastructure. Ce composant existe en 2 versions distinctes, pour Windows Server OS et pour Windows Desktop OS.

Nous allons donc maintenant installer l’agent VDA sur notre serveur.

Virtual_Delivery_Agent_1

Virtual_Delivery_Agent_2

Encore une fois cet article aborde le cas de XenApp, nous choisissons donc la seconde option pour notre déploiement test.

Virtual_Delivery_Agent_3

Vous pouvez choisir de déployer ou non le Citrix Receiver sur le serveur XenApp. C’est pas forcément pertinent dans le cas d’un déploiement en entreprise (de le mettre sur un serveur qui dispose de l’agent VDA) mais cela pourra nous permettre de tester un peu plus tard l’accès à une application publiée.

Virtual_Delivery_Agent_4

A nouveau, cette étape-ci est particulièrement importante. Il s’agit de dire à notre serveur XenApp quel est le serveur qui dispose du rôle de Delivery Controller dans notre infrastructure.

Dans le cas de notre test, les deux serveurs ne font qu’un puisque notre Delivery Controller jouera aussi le rôle d’un serveur XenApp proposant des applications publiées. Dans le cas d’un déploiement de plus grande envergure, vous pouvez tout à fait choisir de séparer ces deux fonctionnalités.

Nous mentionnons donc le FQDN de notre Delivery Controller, dans mon cas, il s’agit de SV-XEN7.hello.local. Vous pouvez tester que l’agent VDA arrive bien à contacter le Delivery Controller (un petit symbole vert apparait si tout est OK).

Virtual_Delivery_Agent_5

Virtual_Delivery_Agent_6

Encore une fois, la configuration du firewall se fait automatiquement ! 🙂

Virtual_Delivery_Agent_7

Rappel des composants qui vont être installés.

Durant le processus d’installation, la machine va redémarrer une ou plusieurs fois en fonction des composants éventuellement déjà présents sur votre machine.

Virtual_Delivery_Agent_10

Etape 4 – Création du Catalogue

Nous retournons maintenant dans Citrix Studio et allons passer à la création du Catalog. Je pense qu’on doit pouvoir parler d’un genre de bibliothèque qui contiendra l’ensemble des serveurs XenApp composant la ferme applicative.

Creating_Catalog_1

Creating_Catalog_3

Creating_Catalog_4

A cette étape, vous pourriez définir le processus de gestion et de génération des VM sur lequels vous disposerez des applications à publier ou des bureaux VDI auxquels vos utilisateurs peuvent accéder. Ces VM pourraient par exemple être générées via des templates SCCM ou d’autres outils du même genre.

Creating_Catalog_5

Nous ajoutons maintenant à notre Catalog la liste des serveurs disposant disposant de l’agent VDA. Dans notre cas, il s’agit toujours du serveur SV-XEN7.

Si vous aviez généré plusieurs Windows Server 2012 avec l’agent VDA, c’est à ce moment que vous pourriez les ajouter pour les intégrer à votre Site/ferme applicative (je reviendrai sur ce point dans un prochain article).

Creating_Catalog_6

Creating_Catalog_7

Votre Catalog est maintenant créé. Là encore, vous pouvez tester son bon fonctionnement.

Etape 5 – Publication d’applications, configuration des droits, association à des groupes et/ou utilisateurs

Nous sommes toujours dans Citrix Studio, nous arrivons maintenant à l’avant-dernière étape. La publication des applications et leur association à des utilisateurs ou des groupes d’utilisateurs.

Nous allons maintenant créer un Delivery Group.

Publish_and_Deliver_1

Publish_and_Deliver_3

Notre Delivery Group est associé au précédent Catalog que nous avons créé. Nous pourrions disposer de plusieurs Catalog différents et de plusieurs Delivery Groups différents également.

Publish_and_Deliver_4

Que souhaitez-vous publier ?

  • Des environnements bureaux,
  • Des applications,
  • Les 2.

Publish_and_Deliver_5

Quels sont les utilisateurs et/ou groupes d’utilisateurs qui auront accès aux applications de ce Delivery Group ?

Publish_and_Deliver_6

La méthode de publication des applications a également été revue puisque l’assistant Citrix est capable de détecter automatiquement quelles sont les applications qui sont disponibles sur votre serveur SBC. Comme dans la plupart des tests, vous pouvez par exemple tester avec NotePad, Paint ou encore la Calculatrice.

Si vous souhaitez tester avec l’une de vos applications, n’oubliez pas de l’installer au préalable sur le serveur qui dispose de l’agent VDA (encore une fois, il s’agit d’un seul et même serveur dans le cadre de notre test).

Pas de panique en cas de soucis, vous pouvez toujours sélectionner manuellement l’exécutable de l’application à publier ! 🙂

Publish_and_Deliver_7

Nos applications sont maintenant publiées.

Afin que cette première approche soit complète, il ne nous reste plus qu’à tester la publication et pour cela nous aurons besoin d’une Web Interface pour accéder aux ressources ! 🙂

Etape 6 – Configuration de Citrix StoreFront

Bien évidemment, lorsque je parle de la Web Interface, vous vous en doutez il s’agit maintenant de StoreFront. En effet, depuis Citrix XenApp 6.5 et XenDesktop 5, une version complètement remaniée remplace l’ancienne Web Interface de Citrix. Il s’agit du portail StoreFront.

Toujours dans Citrix Studio, nous allons maintenant nous déplacer dans le noeud Citrix StoreFront puis dans Stores. Dans les quelques étapes qui vont suivre nous allons déployer un portail dont la communication ne sera pas cryptée en https. Je souhaite en effet revenir sur cette partie dans un prochain article plus détaillé ! A ne pas déployer ailleurs que pour des besoins de tests donc puisque les échanges ne seront pas encryptés !

StoreFront_Configuration_1

StoreFront_Configuration_2

Définissez le nom de votre future portail web.

StoreFront_Configuration_3

StoreFront_Configuration_4

Ajoutez le FQDN du Delivery Controller auquel votre StoreFront devra se connecter.

StoreFront_Configuration_5

StoreFront_Configuration_6

Votre portail web StoreFront est maintenant créé.

L’accès aux ressources précédemment publiées est maintenant possible ! 🙂

Etape 7 – Accès aux ressources XenApp publiées

Une fois votre portail web est publié dans IIS, sachez que si vous avez utilisé comme nom de portail StoreFront AppsStore (par exemple), l’accès avec votre navigateur Internet se fera via l’URL suivante :

  • http://delivery-controller/Citrix/NomStoreFrontWeb

Oui, vous devez penser à ajouter le Web à la fin de l’URL.

Dans notre cas, cela donnera donc :

  • http://sv-xen7.hello.local/Citrix/AppsStoreWeb

StoreFront_Configuration_7

StoreFront_Configuration_10

Et voilà, notre calculatrice se lance convenablement en SBC.

C’est terminé pour cette rapide prise ne mains. 🙂

De prochains articles sont à venir notamment sur les points suivants :

  • Ajout d’un serveur à notre ferme applicative,
  • Découverte de Citrix Director,
  • Configuration de StoreFront en https avec un certificat autosigné,

J’ai été imprécis sur une étape ? Vous avez une question ou juste une remarque ?

N’hésitez pas ! 🙂