Virtualiser une application avec VMware ThinApp ou commenter créer des applications portables

Ban_VMware_ThinApp

VMware ThinApp vous permet d’exécuter tous les types d’applications sur presque tous les systèmes d’exploitation Windows sans aucun conflit.

En effet, la solution ThinApp de virtualisation d’application vous permet d’encapsuler presque n’importe quelle application dans un conteneur exécutable.  Votre application fonctionne alors comme si elle était installée sur votre poste mais il n’existe alors aucune intéraction dans votre système d’exploitation et la dite application. L’ensemble des données de l’application (exécutable, librairies, fichiers de configuration…) sont alors encapsulés dans un seul et même fichier exécutable qui vous permet de lancer votre application sur n’importe quel ordinateur.

Par conséquent, VMware ThinApp est également une excellente solution pour réaliser des applications portables puisque celles-ci peuvent s’exécuter depuis n’importe quel support externe (clé usb, disque dur externe…).

Je vais détailler dans cet article la marche à suivre pour “virtualiser” l’application Google Talk.

Le principe est simple, pour commencer, procurez-vous VMware ThinApp sur le site officiel de VMware. Vous aurez une version d’évaluation pleinement utilisable pendant 60 jours.

Tout d’abord, effectuez un scan de votre système d’exploitation actuel, il s’agit d’un Prescan.

Ce scan permet d’analyser l’état actuel de votre ordinateur avec ses logiciels installés, ses documents etc. Selon le type d’application que vous souhaitez virtualiser, il est possible de personnaliser les éléments qui doivent être analysés en cliquant sur le bouton “Advanced Scan Locations” afin de spécifier les endroits du disque dur ou de la base de registre que VMware ThinApp doit analyser.

Par exemple, si vous réalisiez une installation sur un disque réseau, il aurait fallut modifier dans les options la lettre du lecteur analysé (par défaut C:\).

Step3

Une fois cette première analyse terminée, ne fermez pas VMware ThinApp !

Vous devez maintenant installer votre application en utilisant l’exécutable fournit par l’éditeur. Ce point est particulièrement important car c’est également à ce moment de la manipulation que vous avez l’opportunité de pré-configurer votre application :

  • Pré-saisie d’un numéro de série (dans le cas d’un shareware)
  • Pré-configuration d’identifiants de connexion
  • Paramétrage de l’application
  • Choix de la langue
  • Installation d’autres composants si le logiciel le requiert (.Net, Java etc)

Bref, prenez le temps de lancer l’application et de la configurer comme vous aimez la retrouver lorsque vous l’utilisez habituellement.

Step4

Dans cet exemple, j’ai choisi de prendre Google Talk. Une application de messagerie qu’il me sera ainsi possible d’exécuter et d’utiliser directement depuis un seul et même fichier sur une clé USB.

L’application sera donc complètement isolée de mon système d’exploitation. Et une fois quittée, il ne restera aucune trace de l’utilisation de cette application sur la machine.

N’hésitez donc pas à aller dans les Paramètres et à personnaliser le logiciel comme bon vous semble ! De cette façon, vous retrouverez votre logiciel configuré et prêt à l’emploi à chaque lancement ! Une fois terminé, quittez l’application et cliquez sur Next pour réaliser le PostScan.

Step5

Le PreScan et le PostScan vont ensuite être analysés afin de faire le point sur les fichiers qui ont été installés sur le système pendant l’installation de Google Talk. Une fois cette seconde analyse terminée, VMware ThinApp vous demande de choisir le point d’entrée de votre programme ou plus simplement “dans tous les exécutables que j’ai capturé au cours l’installation du logiciel, qu’est-ce qui lance véritablement le programme Google Talk“. Vous ne garderez bien évidemment que l’exécutable principal à savoir Google Talk.exe qui se trouve en première position.

Vous ne conserverez bien évidemment pas les autres éléments comme le désinstalleur (qui ne vous servira dans le cas de cette application portable) et encore moins “Step3.exe” ou “Step4.exe” qui sont en fait des erreurs de l’analyse de VMware ThinApp. Il s’agissait en fait de l’outil “Capture.exe” de Windows 7 pour réaliser les captures d’écran de ce tuto : étant donné le fait que j’ai lancé cet outil durant l’analyse, VMware ThinApp a crut que ces éléments faisaient partis de l’installation de Google Talk.

C’est pourquoi il est essentiel, lorsque vous réalisez les opérations de PreScan et Postscan, de ne pas installer d’autres éléments et de ne pas non plus modifier des éléments de configuration de votre Windows qui pourraient changer des clés de registre dans Seven.

Step6Step7

Dans la majorité des cas, vous pouvez laisser l’option “Groupes authorized” à sa onfiguration par défaut : “Everyone“.

Même chose pour le mode d’isolation de l’application, utilisez l’option par défaut “Full write access to non-system directories“.

Step8

Cette étape-ci est en revanche plus importante. Vous devez définir l’endroit où l’application créera tous les fichiers de type profiles, fichiers ini, paramètres, logs, fichiers temporaires… Bref, un endroit où l’application pourra créer tous les fichiers temporaires dont elle a besoin pour fonctionner correctement. Par défaut, il s’agit de l’endroit %AppData%/Thininstall qui se trouve être dans votre Profil utilisateur Windows. Mais si vous utilisez un ordinateur public ou partagé, les autres utilisateurs pourraient accéder à ce dossier…

Bon je vous l’accorde… il faut encore savoir qu’une application virtuelle a été exécutée, qu’elle a potentiellement peut-être laissé des fichiers temporaires exploitables… Et puis c’est pas le type de dossier qu’un utilisateur lambda visite tous les jours…

Mais si vous voulez que l’utilisation de votre application ne laisse aucune trace sur la machine, sélectionnez l’option “Same directory as the application“.

Step10

Par la suite, vous aurez une étape vous demandant si vous souhaitez envoyer des informations anonymes à VMware sur l’utilisation que vous faîtes de leur outil.

Et enfin, vous devrez choisir le nom de votre application. Dans la majorité des cas, VMware ThinApp trouvera tout seul le nom de votre application. Mais rien ne vous empêcher de la renommer comme bon vous semble : “mon-application-super-secrete.exe“.

Step11

Dans cet exemple, l’étape suivante n’est pas essentielle puisque VMware ThinApp vous demande de choisir le point d’entrée de votre programme. Pour Google Talk, il n’y en a qu’un seul et il s’agit bien de Google Talk.exe donc nous n’avons rien à changer ici.

On pourrait toutefois imaginer que vous avez tenter de virtualiser le pack Office de Microsoft. Dès lors, vous aurez alors un point d’entrée pour chaque éléments qui composent le pack Office : Excel, Word, PowerPoint…

Step12

Dans certains, vous pourriez avoir une fenêtre de warnings. Il s’agit en fait des éléments que VMware ThinApp n’a pas réussi à packager dans votre application virtuelle.

Si l’on y regarde de plus prés, on voit du Windows Defender ou du Microsoft Search… Il s’agit en fait d’éléments qui se sont exécutés entre mes deux PreScan et PostScan mais qui n’ont rien à voir avec Google Talk donc cela n’a aucune importance.

Mais vous comprenez mieux pourquoi au moment de réaliser l’installation du logiciel il est essentiel de ne rien toucher ou installer d’autre… Windows Defender m’a fait un rappel comme quoi je n’avais pas d’anti-virus au beau milieu de l’analyse et du coup VMware ThinApp a analysé cela comme faisant parti intégrante de l’installation de Google Talk !

Step13Step14

Concernant les deux étapes suivantes, vous pouvez toutes les options par défaut et terminer en cliquant sur le bouton “Finish”.

Step15

Vous obtenez alors un seul et unique fichier executable contenant votre application virtualisée. Les choses sont bien faîtes puisque l’icône et le nom de l’exécutable correspondent à ceux de votre application !

Non content d’avoir virtualisé votre application, c’est également un excellent moyen de réaliser des applications portables puisqu’il il est désormais tout à fait possible d’utiliser cette application via une clé USB ou n’importe quel autre support nomade.

Step16

Enfin, notez que lorsque vous lancez l’application un dossier apparaît à côté de l’exécutable. C’est dans ce dossier qu’iront se mettre les fichiers temporaires ou tout autre fichier que pourrait générer l’utilisation de cette application portable !