Predators – 2010

Predators 2010 Cinéma

Cela faisait un moment que ce film avait été annoncé. Et ayant particulièrement apprécié les deux premiers opus, il était évident que j’irais voir ce nouvel épisode de la saga Predators. Précisons que ce dernier ne se place à aucun moment en particulier par rapport aux deux précédents films donc si vous souhaitez découvrir les Predators, il vous sera tout à fait possible de commencer par ce film pour éventuellement voir les autres par la suite !

Une seule référence est faite sur le premier opus mais rien qui vous empêche de comprendre l’intrigue.

Pour rappel, voici le synopsis.

Royce, un mercenaire, se retrouve obligé de mener un groupe de combattants d’élite sur une planète étrangère. Ils vont vite comprendre qu’ils ont été rassemblés pour servir de gibier. A une exception près, tous sont des tueurs implacables – des mercenaires, des yakuzas, des condamnés, des membres d’escadrons de la mort ; des « prédateurs » humains qui sont à présent systématiquement traqués et éliminés par une nouvelle génération de Predators extraterrestres. Voici l’affrontement sans pitié de tueurs absolus…

Le film commence dans un flou total avec très peu d’explications. Le spectateur averti tente de supposer sur le pourquoi du comment mais rien n’y fait. On découvre petit à petit les personnages et leurs relations : chacun des personnages représentant l’élite de l’armée d’un pays ou dans un domaine particulier… On y retrouve cette fois une « histoire de coeur », pas forcément utile, mais ce détail “classique” était absent des derniers premiers opus. Autre détail notable mais sans entrer dans les spoilers… Dans ce film il existe deux clans de Predators qui vont également s’affronter, en plus de chasser les humains… Bref, des combats épiques et des effets spéciaux époustouflants pour la technologie de nos chers extraterrestres !

J’ai particulièrement apprécié les décors qui étaient vraiment très réussis et qui permettentaient de s’immerger complètement dans l’action et dans l’intrigue. Finalement, le seul point noir c’est l’acteur principal Adrien Brody que je n’apprécie pas du tout. Mais là c’est complètement subjectif car même si il endosse tout à fait correctement son rôle, je n’y peux rien je n’aime pas sa tête. Au final, j’ai trouvé que le scénario était plutôt crédible : à la fois logique avec les précédents Predators sans pour autant nous servir un remake des précédents films.

Au final, un film qui plaira sans aucun doute aux fans et qui distraira avec plaisir les fans d’action et de science-fiction qui ne connaîtraient pas encore la saga Predators !

La fiche du film sur Allocine : ici

Et la bande-annonce bien-sûr ! 😉